Comment construire des KPIs qui ont du sens ?

KPI

Les indicateurs clés de performance, ou KPI, permettent aux décideurs et aux équipes d’évaluer l’efficacité de leurs actions. Ils fournissent des orientations claires qui favorisent l’alignement entre la stratégie et les opérations. Pour définir de bons KPI, il est nécessaire de définir les objectifs stratégiques globaux de l’entreprise, en tenant compte des objectifs opérationnels à atteindre.

Définir les stratégies

Développer des stratégies claires est la première étape vers l’établissement des bons KPI. Ces feuilles de route comprennent les buts généraux qui déterminent les orientations stratégiques de l’entreprise. La personne en charge de la rédaction du plan ne doit retenir que les points qu’elle juge pertinents, en évitant les documents trop longs et trop complexes. Créez rapidement un premier brouillon d’une page en vous fixant des buts réalistes et précis. Cela assistera l’entreprise ou le service à décrire nettement le moyen de les atteindre. Posez les bonnes questions pour vous aider à identifier la donnée que vous allez devoir réunir afin de pouvoir identifier les sous-ensembles stratégiques de données nécessaires pour définir de bonnes mesures. Les KPI doivent être adaptés à la stratégie et les questions doivent être bien structurées. Les réponses à ces questions aident à orienter la stratégie et à éclairer la prise de décision. Par exemple, si les entreprises souhaitent accroître leurs investissements de 30 % au cours du trimestre prochain, les kpi doivent fournir des plans d’action et aider à identifier les facteurs de succès de la stratégie. 

Estimation de la donnée existante

Le KPI provient de la donnée intégrée du système et service informatique et permet d’identifier avec précision les éléments de mesure et leurs sources. Généralement, plusieurs départements possèdent déjà la donnée et le KPI est rassemblé pour divers raisons. Par conséquent, il est nécessaire de vérifier la situation existante avant de faire toutes les collectes de données. Vous devez ensuite vous assurer que les collectes des données sont entièrement alignées sur la stratégie et répondre pleinement aux questions posées par la suite. Une fois les données collectées, il est nécessaire de trouver la bonne mesure pour développer de nouveaux KPI ou modifier les KPI existants. Les décideurs doivent savoir comment utiliser des données exploitables pour créer des valeurs à partir des systèmes de business intelligence efficace. Les employés doivent participer au processus de sélection pour discuter de la pertinence des KPI et les évaluer. Les décideurs peuvent s’appuyer sur des techniques de brainstorming ou des schémas relationnels pour favoriser la production d’idées et structurer des propositions. Priorisez toujours la définition de la fréquence de mesure en fonction de l’utilisation des données au sein de l’entreprise. Ces mesures fourniront des points d’action pour orienter les objectifs trimestriels et annuels. Ils rendront également vos discussions et vos réunions plus exploitables.

Mélangez les données supplémentaires avec les KPI

Les entreprises ont accès à une grande quantité de données complémentaires qui est pertinente et utile en tant que KPI traditionnel. Cette donnée peut provenir d’institut national de statistique, d’institut de sondage et de recherche économique, d’associations ou d’agence gouvernementale. Envisagez de catégoriser les informations pour bien comprendre la complexité du marché. L’intelligence économique permet de surveiller l’environnement par rapport à des objectifs définis. En combinant ces données collectées avec les KPI existants, les entreprises peuvent les modifier en de véritables informations stratégiques et opérationnelles. Les décideurs doivent réfléchir à la meilleure façon de communiquer leurs indicateurs de performance. Le réservoir de connaissances doit être engageant et accessible afin que tous les employés en bénéficient. Les indicateurs permettent une bonne compréhension de l’action stratégique. C’est pour cela qu’ils forment un élément indispensable des tableaux de bord globaux de gestion des opérations d’une entreprise. En tant que décideur, vous devez traduire cette communication en une illustration claire des tendances et variations détectées dans les données. 

Vérifiez les performances de l’indicateur

L’usage correct, l’indicateur clé de performance est un outil indispensable pour moderniser les performances, prendre une décision commerciale et procurer des avantages concurrentiels. Cependant, il n’est pas rare que certains indicateurs ne remplissent plus leur rôle, ce qui nuit au fonctionnement de l’entreprise. Un KPI inutilisable s’avérera inutile. Supprimez un indicateur s’il ne vous intéresse plus ! Les KPI deviennent rapidement stériles s’ils sont intégrés à un tas d’autres métriques. Et suivre autant d’indicateurs si souvent est en effet compliqué. Les gestionnaires devraient passer moins de temps à mesurer et plus de temps à s’améliorer. Il n’est pas exceptionnel que les décideurs entendent des groupes se plaindre de l’abondance des KPI et remettre en cause l’utilité de certains. Ils peuvent ensuite demander de tester les statistiques pour s’assurer qu’elles étaient vraiment utiles. Il va falloir choisir les plus cohérentes, pour les optimiser, tout en évitant les  Vanity Metrics, ces métriques trompeuses sont certes agréables à regarder, mais pas du tout efficaces pour la stratégie. En créant des KPI pertinents, une entreprise peut contrôler la croissance de ses opérations en suivant de près les écarts entre les prévisions et la réalité. 

Comment la Business Intelligence peut-elle aider votre PME ?
Faire appel aux services d’un cabinet de conseil aux entreprises