Quels sont les bénéfices de l’ISO 14001 ?

ISO14001
La norme ISO 14001 est une norme internationale volontaire, applicable à toutes les entreprises, tant publiques que privées, qui peut être facilement intégrée à d’autres systèmes de gestion. C’est un outil que peut mettre en place une organisation pour piloter toutes ses activités afin de minimiser l’impact de ses processus sur les ressources naturelles, contribuant ainsi à la conservation et au respect de l’environnement.

Pourquoi une entreprise devrait-elle mettre en œuvre un système de management environnemental ?

L’adoption d’un système de gestion environnementale présente un certain nombre d’avantages. Tout d’abord, la certification environnement ISO 14001 (certification-qse.com) a un impact sur l’image de l’entreprise en raison de la sensibilisation accrue de l’opinion publique aux questions environnementales comme pour les entreprises situées dans des contextes territoriaux où les relations avec la communauté peuvent être difficiles. De plus, l’adoption d’un système de gestion environnemental est un véritable outil de gestion et de contrôle des impacts négatifs sur l’environnement avec des possibilités de réduire le gaspillage d’énergie et de matières premières.

Comment définir un système de gestion conforme à la certification ISO 14001 ?

La certification ISO 14001 s’adresse à tous les types d’entreprises, qu’elles soient de production ou de services. Les aspects environnementaux qu’une organisation doit prendre en considération sont multiples avec par exemple, les rejets d’eaux usées industrielles, les émissions atmosphériques, le bruit extérieur, la production de déchets, etc. Pour définir un système de gestion conforme à la norme ISO14001, il est nécessaire de réaliser dans un premier temps une analyse environnementale de la situation propre à l’entreprise. Suite à cela, il est possible de mettre en œuvre une politique environnementale d’entreprise. Une fois ces phases terminées, il est utile d’investir dans la formation des personnes qui sont impliquées dans les activités et à la vérification ultérieure de l’application des procédures et des instructions qui ont été définies au sein l’entreprise. À ce stade, l’organisation est prête à demander un audit à un organisme de certification, qui est divisé en deux étapes distinctes. La première vise à vérifier le respect de la législation et la deuxième a pour but de vérifier la conformité de l’entreprise aux procédures établies sur le terrain. En l’absence de non-conformités majeures, l’entreprise peut obtenir la certification ISO 14001.

Une entreprise qui adopte ces systèmes parvient-elle donc à réduire les risques ?

Mettre en place un système de gestion relatif à la certification environnement permet à l’entreprise d’obtenir une réduction des risques en ce qui concerne d’éventuelles sanctions pénales et administratives. On peut mentionner les risques d’incendie. Par conséquent, la gestion d’un risque moindre offre l’opportunité pour l’entreprise de négocier plus facilement les primes d’assurance et les garanties financières qui doivent être fournies pour le démarrage de nouvelles activités. Par exemple, les organismes titulaires d’un permis d’exploitation d’une installation de traitement ou de valorisation des déchets voient leurs garanties financières réduites par l’adoption d’un système de gestion environnementale ISO14001.

Pour finir, dans une société de plus en plus sensible aux questions environnementales et orientée vers l’économie verte, prendre soin du milieu environnant et le protéger des impacts négatifs causés par sa propre activité représente l’un des défis les plus importants et un point focal pour le développement des stratégies d’entreprise.


Contrôle arrêt maladie : faire appel à une société spécialisée
Comment la Business Intelligence peut-elle aider votre PME ?