Ouvrir une franchise sandwicherie : conseils pour choisir une bonne marque

sandwicherie

Un total de 2,26 milliards de sandwichs vendus a été recensé en France en 2015. Enfants, adolescents et adultes raffolent de ces gourmandises. Il s’agit là d’un commerce florissant depuis des années. À l’heure du déjeuner, ces snacks se vendent comme des petits pains au sens figuré comme au sens propre.

Que faut-il savoir sur la sandwicherie ?

Statistiquement, il se vend 6,5 millions de sandwichs par jour soit 77 toutes les secondes. Certes la sandwicherie vient du nom sandwich, mais elle ne sert pas que cela. Une franchise sandwicherie propose d’autres snacks dans leurs vitrines notamment burgers, pizzas, viennoiseries, paninis, du pain, des boissons aussi et bien évidemment les fameux sandwiches. Elle est catégorisée parmi les établissements de restauration à service rapide et qui vendent des subsistances consommables sur place ou à emporter. Le manager d’une sandwicherie, qu’il soit simple commerçant ou artisan, a tout à fait le droit d’ouvrir son snack sans passer par une grande école de restauration.

Le sandwich jambon-beurre est un incontournable. Celui-là représente à lui tout seul la moitié des ventes. Par ailleurs, deux sandwiches sur trois contiennent du fromage ou de la charcuterie ou alors les deux. Ils s’agissent de la composition préférée des consommateurs pour la franchise sandwicherie. La baguette traditionnelle enveloppe 60% des sandwiches français. Dans les grandes surfaces, le pain de mie est plutôt privilégié. Ce qu’il faut savoir aussi sur la sandwicherie est qu’elle est divisée en deux catégories. D’une part, il y a les sandwicheries commerçantes. Cela voudrait dire qu’elles ne produisent pas, mais se font livrer des sandwiches déjà prêts à l’avance et les commercialisent. D’autre part, il y a les sandwicheries artisanales qui confectionnent leurs produits alimentaires dans leur établissement.

Que faut-il faire avant le lancement ?

Comme il s’agit d’un établissement de restauration, il est important de suivre des formations obligatoires. La première est celle sur l’hygiène. Elle dure quatorze heures. Il faut apprendre à manier les ingrédients tout en travaillant dans la propreté. La cuisine est un travail manuel où il faut être très minutieux parce que la protection des consommateurs est primordiale. Cette formation vise à faire connaître les normes d’hygiène dans ce secteur de travail. Ensuite, la seconde est une formation de vingt heures qui permet de savoir les obligations d’un manager à la tête d’une franchise de brioche dorée. À l’issue de celle-ci, le gérant ou la gérante obtient le permis d’exploitation d’un établissement de restauration. La vente des boissons alcoolisées exige une licence aussi : de type I, II ou restaurant.

Par ailleurs, ce secteur est très concurrentiel et exigeant. Il s’agit d’un travail rythmé aux horaires serrés et hostiles. Il requiert un minimum de connaissances et d’expérience dans les domaines suivants : commerce, restauration, organisation et management. En effet, tout cela est nécessaire dans l’étude du marché, du meilleur emplacement, des clients cibles, des offres, des recettes proposées, etc. Il faut envisager un grand investissement. Pour une franchise sandwicherie, la qualité du pain et du contact commercial la distingueront des autres concurrents sur le marché. À noter qu’il faut demander une autorisation à la mairie avant d’ouvrir sa sandwicherie. Ce sera, elle, qui accordera le positionnement.

Comment faire cartonner sa franchise ?

Il y a diverses étapes pour lancer sa franchise brioche dorée. Grâce au florilège de réseaux sociaux, les publicités peuvent se partager partout à moindre coût. Il est même possible de faire booster la visibilité. Avant l’ouverture, certains font même des campagnes de communication. Il faut penser à faire une inauguration dans le but de rassembler une audience. En parler aux amis, aux membres de la famille et leurs connaissances. Le bouche-à-oreille créera un buzz. Ne pas hésiter à chercher des collaborateurs et des sponsors. D’ailleurs, il est recommandé de recruter à cette période-là. 

Si le but est de déposer une marque pour sa franchise sandwicherie, le meilleur moyen de faire augmenter la notoriété auprès des consommateurs actuellement, est la présence permanente sur Internet. Recruter un développeur web afin de configurer un site web. Recruter un community manager qui se chargera de la communication digitale. Inviter et faire venir des influenceurs. Offrir un giveaway pour plus de visibilité. Enfin, créer un logo et déposer sa marque de fabrique.

Comment évaluer le potentiel d’une entreprise ?
Devenir franchisé : quels avantages ?