Qu’est-ce qu’un business developer ?

business developer

En 2019, une étude publiée par LinkedIn et Pôle emploi montrait que les business developer constituaient le profil de croissance annuelle le plus fort. Sans aucun doute, c’est la carrière la plus populaire avant d’embaucher des spécialistes et des analystes de données. Pourquoi ? Parce qu’il favorise directement le développement des entreprises. En effet, ce métier a beaucoup de valeur. Demandez-vous comment devenir business developer ? Suivez ce guide !

Pourquoi devenir business developer ?

La première raison c’est qu’il manque encore 200 000 commerciaux dans la ville de France. Il suffit que le candidat dispose d’une bonne formation et des qualités requises qu’on abordera ci-dessous. La seconde raison c’est de pouvoir se sentir utile. De cette manière vous pouvez assumer à votre manière la responsabilité de faire accroître une entreprise. Par la suite, vous gagnerez plus de relation entre professionnels internes et externes. Si vous êtes doué et que vous avez fait du bon travail, vous aurez l’opportunité d’interagir avec de nombreux départements de support de l’entreprise. En conséquence, vous aller expérimenter de nombreuses autres carrières et vous apprendrez beaucoup de choses. Au lieu d’un logiciel, les business developer ou BD peuvent également donner leur avis dans le domaine de communication ou encore dans le marketing général.

Par ailleurs, si vous voulez adopter de la positive mind, c’est un métier qui peut vous aider dans votre développement personnel. Vous pouvez apprendre à ne pas s’arrêter à l’échec quotidien et à vous rebondir. Et le dernier, mais non pas le moindre est le salaire. Pour certains celui-ci n’est pas réellement leur source de motivation. Toutefois, il bon de noter que le métier de business developer est une profession lucrative en France et notamment à l’échelle mondiale. Retrouvez plus d’informations sur iconoclass.eu.

Qu’est-ce qu’un business developer ?

Comme son nom l’indique, c’est le professionnel qui doit apporter le chiffre d’affaires. Il cherchera de nouvelles opportunités et partenariats pour l’entreprise. Il est également responsable du développement économique. Le business developer est capable de gérer le cycle de vente de la génération de leads de la clôture jusqu’à l’étape finale de la signature du contrat. Il peut également assurer le suivi des clients. Exprimant son intérêt pour le produit ou le service proposé, c’est un as du prospect commercial.

Cela étant dit, le métier de business developer est équivalent à un responsable développement, un responsable marketing ou un responsable commercial. Selon Olivier Fécherolles, directeur de la stratégie et du développement chez Viadeo, il s’agit d’une fonction plus large que l’on retrouve aujourd’hui dans de nombreuses entreprises digitales et des start-ups. C’est l’un des métiers pour l’avenir, poursuit-il.

La mission du business developer est de trouver de nouveaux leviers de croissance pour l’entreprise ; apporter des solutions, des projets pour développer le chiffre d’affaires de manière directe ou indirecte. Lors de la connexion avec les équipes commerciales, marketing, financières et juridiques, ce professionnel doit coordonner les idées et les équipes pour les nouvelles campagnes au sein de l’entreprise.

Rôle d’un business developer

Le rôle principal d’un BD est de participer à la conception et à la mise en œuvre de stratégies commerciales à long et à court terme. En d’autres termes, il était chargé de rechercher un plan d’affaires qui rendrait l’entreprise financièrement prospère dans un délai préétabli. À cette fin, il travaillera en étroite collaboration avec sa direction et chacun des dirigeants de l’entreprise pour contrôler les besoins et les opérations de l’agence.

D’autre part, le business developer met en œuvre directement ou indirectement les plans stratégiques de développement. Effectivement, il va découvrir d’autres leviers de croissance, guider des projets commerciaux, et surtout, procurer de nouveaux accords commerciaux. En d’autres termes, il utilisera ses capacités techniques commerciales pour que d’autres acheteurs effectuent des tâches plus techniques à sa place.

Enfin, le business developer exerce également le rôle de contrôleur, car il veillera au bon déroulement de toutes les opérations. En effet, il suit toutes les actions qui composent un business plan afin qu’elles génèrent une réelle valeur ajoutée. De plus, il doit fidéliser et satisfaire les gros clients de l’entreprise.

Quelles sont les missions d’un business developer ?

Les tâches d’un business developer varient d’une entreprise à l’autre. Ce que fait bizdev dépend en réalité de quelques éléments :

  • La Taille de l’entreprise
  • La répartition des métiers
  • Structuration du métier et de l’équipe

Certaines entreprises ont des business developer qui font tout (surtout dans le monde des startups) : prospecter, négocier, pitcher, traiter les objections et les fermetures. Dans les PME qui changent d’échelle (startups en croissance) ou approchent de la taille d’un grand groupe, il y a différentes équipes.

  • Le représentant du développement des ventes (SDR) responsable de l’exploration. Nous pouvons traduire : Sales Development Reps.
  • Le Représentant au développement des affaires (BDR) qui gérera les demandes entrantes. En français, cela donne : représentant du développement des affaires.
  • Le responsable de compte ou gestionnaire de compte
  • Le vendeur interne qui gère la section des réunions de vente.
  • Le gestionnaire de compte.

Les chargés d’affaires sont responsables du développement économique de leurs entreprises. Par conséquent, il s’agit d’un développeur commercial avec une tâche spécifique.

Toutes ces personnes sont des business developer avec des missions différentes. Ces tâches sont détaillées dans la fiche de poste.

La mission d’un manager de transition
Le succès mérité de Paul Morlet