Trouver un organisme de formation agréé SSCT

formation agréé SSCT

Pour mener à bien leurs missions en tant que représentants du personnel, les élus du CSE ont besoin de se former. Pour cela, ils doivent faire appel à un expert agréé, titulaire d’un numéro de déclaration d’activité et qui peut leur proposer des offres différentes. Ces points sont importants s’ils veulent bénéficier d’une formation de qualité et respecter les engagements pris auprès de leurs collègues.

L’importance de se former en SSCT

Le CSE (Comité Social et Économique) est le comité qui remplace les organes qui représentent le personnel d’une entreprise. D’après la législation, elle doit être mise en place avant le début de l’année 2020. Elle assure plusieurs missions, dont celles de garantir la sécurité ainsi que la santé des employés et d’aider à optimiser leurs conditions de travail. Ses membres doivent se former pour accomplir leurs tâches correctement. Formés, ils peuvent convaincre les employés et les dirigeants de l’entreprise à développer des stratégies efficaces pour la prévention des risques professionnels. La formation SSCT leur permet de maitriser les éléments essentiels du SSCT, de respecter leurs engagements et de trouver les solutions adaptées à chaque problème qui leur est présenté.

Celle-ci comporte des modules sur les bases de la prévention et commence obligatoirement par des séances de sensibilisations. Son objectif est d’aider les membres du CSE à s’imprégner de leurs nouvelles fonctions. Elle comprend des unités d’enseignement axées sur l’identification des risques liés au travail. Ainsi, les apprenants descendent sur le terrain pour mettre en pratique leurs connaissances. Ils étudient les signes qui menacent la santé physique et mentale ainsi que la sécurité des employés. Pour suivre ces cours, il est important de recourir aux services d’un organisme de formation SSCT agréé tel qu’idprevention.com.

Privilégier un formateur agréé

Il est important de souligner que seuls les membres du CSE peuvent choisir leur l’organisme de formation. L’employeur, quant à lui doit les accompagner dans leur projet en leur octroyant le financement dont ils ont besoin. Dans certains cas, il peut leur suggérer un prestataire, mais les élus sont les premiers à détenir le privilège d’en choisir un. Que ce soit l’employeur ou les membres du CSE qui prend cette décision, le premier critère à poser pour la sélection d’un formateur est l’agrément. Un prestataire en formation agréée SSCT met à la disposition des apprenants des intervenants compétents, qui maitrisent leur domaine de prédilection et proposent des tarifs adaptés à leurs offres.

Pour trouver un formateur agréé, le moyen le plus rapide est de consulter une liste disponible auprès du Direccte de sa région d’implantation. Ce service recense tous les organismes ayant obtenu l’approbation du préfet et reconnus par le CREFOP (Comité Régional de l’Emploi, de la Formation et de l’Orientation Professionnelle). Des listes sont aussi disponibles en ligne, sur la page du Direccte ou sur des plateformes spécialisées. Ceux-ci contiennent les noms des spécialistes en prévention des risques auxquels les membres du CSE peuvent faire appel.

Opter pour un formateur ayant déclaré son activité

Les sociétés qui se spécialisent dans la formation des professionnels doivent obligatoirement déclarer leur activité auprès de l’administration. Cela leur permet d’obtenir un numéro de DA ou de Déclaration d’Activité. Auparavant, il ne s’agissait que d’une formalité à remplir. Cependant, la DA a pris de l’ampleur depuis 2014, l’année où la formation professionnelle a été améliorée. La possession d’un numéro de DA fait partie des éléments qui justifient la qualité ainsi que la fiabilité de la formation dispensée par le formateur en santé et sécurité au travail. Il constitue la condition sine qua non à l’obtention d’une certification ou d’un label.

Ainsi, pour maitriser au mieux les notions qui concernent la santé au travail et les risques psychosociaux engendrés par le manque de sécurité, il faut trouver un organisme qui possède un numéro de DA. Cependant, il ne faut pas se limiter à ce critère, il est important de bien étudier les offres de formations possibles. En général, celles-ci peuvent être en interne ou en externe.

Choisir une offre adaptée aux besoins de l’entreprise

Un prestataire qui dispose des formations sur les risques professionnels et la médecine du travail propose différents modes de fonctionnement à ses clients. Il leur suggère soit des cours « en inter », c’est-à-dire à l’extérieur avec d’autres apprenants, soit des cours en « intra », c’est-à-dire à l’intérieur de l’entreprise. Ceux-ci possèdent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Que sont-ils ?

En ce qui concerne le premier type de formation, les apprenants doivent se mélanger à d’autres professionnels. Le formateur fixe lui-même la date de la session et ses tarifs sans demander l’avis de ses clients. Ainsi, les risques d’annulation sont élevés. Cependant, l’inter permet de connaître les réalités dans les autres entreprises et d’anticiper les problèmes qui peuvent survenir. Pour ce qui est de l’intra, la formation se déroule sur le lieu de travail même ou dans un autre endroit choisi par l’entreprise. Son coût est plus abordable comparé à l’inter puisqu’il est forfaitaire et les dépenses supplémentaires sont quasi inexistantes (déplacements ou hébergement). L’inter facilite le regroupement des employés, ces derniers se trouvant dans le même établissement au même moment. En général, un formateur expérimenté et fiable contacte ses clients pour déterminer ses besoins. Ainsi, pour trouver l’organisme de formation en SSCT, il faut s’assurer qu’il peut proposer ces deux options.

Les formations destinées aux entreprises pour lutter contre le stress au travail
Élargir son horizon grâce à une formation achats à l’international