Quand faire appel à un cabinet de Direction Financière externalisée ?

Direction financière externalisée

La direction financière constitue un service clé d’une société. Elle intervient pour aider à assurer la planification de la stratégie de déploiement de la direction générale ou du dirigeant. Celle-ci cherche à fournir des outils de soutien à la prise et à l’exécution de décisions de grande importance. Ce qui permet de prévenir les risques financiers. Une entreprise peut tirer parti de l’expertise d’un DAF à temps partagé si elle contacte un cabinet d’externalisation.  

Généralité concernant le cabinet de direction financière externalisée

Le cabinet de direction financière externalisée est responsable de la fiabilité des comptes, de la transparence et de la durabilité financière de l’entreprise. Tant qu’une société sollicite l’expertise de celui-ci sur des sujets prioritaires, elle a la possibilité d’être déchargée d’une mission contraignante et difficile pour s’adonner au cœur de métier. Une entreprise peut avoir des besoins sur l’élaboration d’outils de Reporting de gestion de la paye ou de tableaux de bord, ou sur le reporting d’un projet d’export. La direction financière externalisée permet d’opter pour le domaine d’intervention important. Le directeur administratif et financier est complètement souple. Ce DAF externalisé est en mesure d’intervenir sur le sujet constitué par l’entreprise qui tire parti de son intervention. L’externalisation de la direction financière d’une société permet de se faire soutenir sur un sujet essentiel dans la survie de la société et compliqué à comprendre au sein de certaines compagnies.

Ensuite, le dirigeant d’entreprise fait office de pilote de l’activité. Lorsqu’il externalise la direction financière à un DAF externalisé ou à un cabinet, il a l’occasion d’être délesté des questions administratives et financières. Cette solution peut lui permettre de bénéficier d’une expertise spécifique sur un sujet stratégique nécessitant une expérience et une expertise. Un DAF à temps partagé ou un DAF de transition peut intervenir pour examiner les contrats commerciaux, établir un lien avec les fonctions de la société, faire des reportings des objectifs et de l’activité et optimiser la gestion de la trésorerie.

Le rôle du cabinet de direction financière externalisée ou le DAF

Ce directeur administratif et financier est capable d’épauler le dirigeant au quotidien. Cela tient lieu de barrière pour améliorer la rentabilité de la société. En cas de problèmes financiers, le DAF peut proposer des mesures correctrices et intervenir pour l’exécution des décisions de gestion. Son rôle est principal pour optimiser l’amélioration de la pérennité d’une société. Concernant la gestion du risque, celui-ci exerce un rôle clé. Il est en mesure de proposer un suivi de qualité. Avant chaque exécution de décision de gestion, il peut donner son avis et faire des rapports. Ce directeur administratif et financier évolue  aux côtés de l’organe décisionnaire ou du dirigeant de la société. Ensuite, lorsque le DAF externalisé utilise et surveille de manière optimale les finances, cela permet de rassurer les investisseurs. Le directeur financier donne la possibilité aux start-ups de bénéficier d’un gain de crédibilité important en plus des avantages économiques. Le DAF propose une expertise efficace pour permettre de réussir à transformer les chiffres en décisions stratégiques et méthodiques une fois qu’ils sont analysés et étudiés. La mission d’optimiser les avantages financiers et de limiter les risques est imposé à celui-ci. Comme il est responsable des côtés financiers de la société, il est capable d’influer sur la stratégie de l’entreprise. L’intervention et l’expertise proposées par le DAF peuvent être indispensables pour optimiser l’élaboration de la stratégie de déploiement de la direction générale.

Quand faire intervenir le DAF à temps partagé ?

Certaines entreprises ne parviennent pas à suivre sa trésorerie, relancer les clients et contrôler ses marges. Elles ont besoin d’externaliser la direction ayant rapport aux finances. Elles doivent faire appel au DAF externalisé. Celui-ci peut intervenir sur les missions se rapportant au bon fonctionnement la société telles que la gestion du cash, la supervision de la comptabilité et l’optimisation de la méthode de reporting et sur des projets comme la mise en place ERP, levée de fonds et croissance externe. Le DAF de transition est un opérationnel s’engageant sur des résultats. Sa mission doit être inscrite dans une « feuille de route » servant à préciser les délivrables, les délais et les objectifs. Pour fixer le temps de présence et définir avec précision les priorités de la tâche, il doit effectuer un diagnostic. Son intervention peut être exécutée entre 1 et 3 jours par semaine. Pour éviter les risques de concurrence, il peut intervenir dans des secteurs différents et sur plusieurs sociétés.  Faire appel à un DAF à temps partagé constitue une solution idéale, car engager un DAF à temps plein est très coûteux et n’est pas obligatoirement nécessaire.

Quels sont les avantages de l’externalisation de la direction financière ? 

L’externalisation de la direction relative aux finances et à l’administration présente des avantages importants. Le DAF propose une intervention de qualité pour permettre de réduire les investissements dans des logiciels chers. La plupart des sociétés n’utilisent pas encore les outils qui s’adaptent au fonctionnement de leur service financier et comptable. Recourir à un cabinet d’externalisation est aussi une option de bénéficier des outils de haut niveau pour assurer la gestion du département comptabilité. Celui-ci respecte la notion du temps et il est capable d’exécuter des missions importantes. Grâce aux compétences et à l’efficacité du DAF, pour optimiser la comptabilité, une structure professionnelle a l’occasion de bénéficier d’une prestation de qualité supérieure. Des sociétés prennent la résolution d’opter pour l’externalisation pour assurer l’optimisation du redéveloppement stratégique pour le personnel.

Conduite du changement : faire appel à un cabinet de management de transition
Quels sont les avantages d’un bureau virtuel ?