Les formations destinées aux entreprises pour lutter contre le stress au travail

Formations destines aux entreprises pour lutter contre le stress au travail

La santé au travail est un facteur primordial pour mesurer l’état d’une entreprise. Mais aujourd’hui, on entend de plus en plus parler du stress au travail comme un fléau qui a un effet très négatif sur le développement de l’entreprise puisqu’elle entraine une hausse du taux d’absentéisme et une diminution considérable de la productivité. De plus, c’est un mal qui coûte énormément à la sécurité sociale. Face à ces divers enjeux, il urge d’engager une lutte pour éviter le stress au travail. Découvrez dans cet article, les différents moyens disponibles pour lutter contre le stress.

Définition du stress en milieu professionnel

Avant de passer à la présentation des formations pour combattre le stress au travail, il est important de bien cerner cette notion. Par définition, le stress provient du terme anglais « distress » qui signifie détresse. Il s’agit d’un mécanisme de réponse suite à une pression du milieu pouvant créer plusieurs émotions telles que la tristesse ou l’anxiété.

Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), le stress en milieu professionnel est défini comme un effet à connotation négative pour la productivité de l’entreprise. Il s’agit de l’ensemble des comportements que peuvent avoir des salariés lorsqu’ils sont face à des besoins ainsi qu’à des pressions professionnelles qui ne sont pas en adéquation avec leurs aptitudes ni avec leurs connaissances. Cette situation conduit à une remise en cause de leur capacité à pouvoir gérer ces cas. Le stress en situation de travail peut donc avoir des répercussions négatives sur l’état physique et moral d’un membre du personnel. C’est la raison pour laquelle il est important de suivre une formation pour lutter contre le stress au travail.

Bien évidemment, il y a deux types de stress : positif et négatif. Face à une situation, certaines personnes réagissent de manière différente et le stress peut être interprété comme un véritable coup de boost ou une pression désastreuse. Par conséquent, un employé peut avoir un regain de motivation grâce au stress tandis qu’un autre sera complètement abattu.

Quelles sont les conséquences de ce phénomène ?

Les risques psychosociaux de ce phénomène sont : l’anxiété, la tristesse, une forte démotivation, une baisse de l’estime de soi, l’absentéisme répété, etc. Les risques professionnels liés à ces conséquences sont : le burnout ou le bore out.

Lorsqu’on parle de burnout, on fait allusion à un épuisement professionnel suite à une surdose de travail. Les personnes qui subissent ce mal se dévouent entièrement à leur travail, à un mode de vie, à une cause, etc. Malheureusement, les récompenses attendues ne sont pas à la hauteur des efforts fournis. Quant au bore out, il s’agit également d’un signe d’épuisement causé par l’ennui. Les tâches répétitives rendent le travail inintéressant. Dans un environnement du travail basé sur le taux de productivité, les employés peuvent très vite se sentir mis à l’écart. Ce vide dans leur vie professionnelle peut aussi créer un stress professionnel et moral.

La peur de perdre sa place dans l’entreprise, la remise en question des actions posées, le sentiment de ne plus être à sa place sont des sentiments qui génèrent du stress. Le personnel ne se sent plus vraiment concerné par le développement de l’entreprise.

Que faire pour gérer le stress en situation de travail ?

Ce phénomène n’est pas une fatalité et il est possible de trouver des solutions pour l’éradiquer.

En premier, le chef d’entreprise doit favoriser le travail d’équipe. Il est important que les supérieurs hiérarchiques se mêlent aux employés et posent directement leurs interrogations. Savoir que d’autres personnes rencontrent des difficultés peut permettre à l’employé d’être remotivé. Réaliser un travail en équipe permet de favoriser la prise d’initiative et de redonner une certaine confiance en soi.

Ensuite, l’employé doit être en mesure de s’accorder plus de temps. Il est important d’investir dans ses projets et envies personnels. Au sein de certaines sociétés, le personnel a la possibilité de réduire les heures de travail ou d’obtenir un accord sur une grande souplesse des horaires. Cela permet de se déconnecter de l’univers professionnel. Il est aussi judicieux de s’organiser et de prendre des semaines (deux à trois) de vacances pour souffler et faire retomber toute la pression du travail.

L’organisation des tâches est aussi un très bon moyen destiné à réduire le stress en situation de travail. Il faut planifier ce qu’il y a à faire, établir un plan d’action et le respecter soigneusement.

Suivre des formations pour lutter contre le stress

Lorsqu’une entreprise réalise un état des lieux et prend conscience du malaise général qui règne au sein de ses bureaux, elle doit demander l’apport d’experts tels que des formateurs, le psychologue du travail, l’ergonome, etc.

Aujourd’hui, il existe différents types de formations auxquelles peuvent participer les entreprises afin de connaitre les actions à poser dans le cadre de l’éradication de ce phénomène néfaste à la productivité dans une structure. Pour choisir la bonne formation, le dirigeant de l’entreprise doit recenser les différents problèmes liés au stress pendant le travail, détecter les causes et choisir un programme qui propose des solutions réalistes et adaptées.

Trouver un organisme de formation agréé SSCT
Élargir son horizon grâce à une formation achats à l’international