Faut-il devenir auto entrepreneur ou créer une entreprise ?

Devenir auto entrepreneur ou créer une entreprise

Toute carrière professionnelle évolue, un salarié peut souhaiter un beau jour changer de voie, ou démarrer une activité en parallèle de son métier. Il peut alors créer sa propre société, ou bien devenir auto entrepreneur. Les deux situations ne sont pas les mêmes, et répondent à des règles différentes. Vous souhaitez en savoir plus ? On vous explique tout au fil de cet article !

Comment devenir auto entrepreneur ?

En se rendant sur le site officiel de l’URSSAF pour remplir un formulaire en ligne, ou bien en confiant son dossier à une société spécialisée telle qu’espace-autoentrepreneur.com, il est possible de devenir auto entrepreneur en seulement quelques clics, sans même avoir à se déplacer.

L’inscription est rapide et intuitive, implique de renseigner certains éléments tels que vos nom et prénom, vos coordonnées de contact (adresse mail et domicile, numéro de téléphone), ainsi que le type d’activité que vous souhaitez réaliser, ceci afin de vous affilier au centre de formalité des entreprises, ou CFE, qui vous correspond.

A la suite de ces démarches, vous recevrez un numéro de SIRET qui vous permettra de commercialiser vos produits ou vos services en toute légalité. La cessation d’activité est tout aussi simple pour un micro-entrepreneur, puisque là encore tout peut se faire en ligne. En d’autres termes, la flexibilité est le maître-mot pour décrire ce statut.

Quels sont les avantages de l’auto-entreprise ?

Devenir auto entrepreneur confère un grand nombre d’avantages, dont voici la liste :

  • La gestion et la comptabilité de cette structure sont allégées. Il n’est par exemple nécessaire que de tenir un livre de recettes pour tenir les comptes. Un livre d’achat peut s’y adjoindre dans le cas où l’activité nécessite des dépenses.
  • Il est possible de cumuler ce statut avec un poste dans la fonction publique ou une position de salarié au sein d’une entreprise. Partant de ce constat, le professionnel a plusieurs options : il peut par exemple exercer une activité secondaire pour compléter ses revenus, entamer une reconversion professionnelle en parallèle de son métier principal, ou encore éprouver un projet de création d’entreprise sans en assumer immédiatement les risques.
  • Le micro-entrepreneur est exonéré de TVA, il peut donc réduire ses prix et se montrer plus compétitif sur son marché, distançant ses concurrents.

Il existe donc un grand nombre d’avantages à devenir auto entrepreneur, à condition de disposer d’un projet solide et d’exercer son activité dans les règles.

Pourquoi créer une société ?

Toutefois, le chiffre d’affaires est plafonné lorsque l’on décide de devenir auto entrepreneur. En effet, le chiffre d’affaires d’une micro-entreprise ne peut pas dépasser 70 000 euros dans le cas d’une activité de services, et 170 000 euros dans le cadre de l’achat et de reventes de marchandises.

C’est pour cette raison qu’il devient indispensable de créer une société dès lors que la profession exercée commence à connaître un réel succès. Fort heureusement, il existe un certain nombre de formes juridiques permettant de conserver son indépendance de manière individuelle, telles que l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) ou encore le portage salarial.

En parcourant Entreprise-et-compagnie.fr, vous trouverez davantage d’informations sur ces différentes formes juridiques. Néanmoins, il importe de garder à l’esprit que ce type d’entreprise montre moins de flexibilité que l’auto-entreprise, et que leur création implique de fournir un capital social et de rédiger des statuts juridiques.

Dans tous les cas, l’esprit d’entrepreneuriat des Français a la possibilité d’être satisfait par de nombreuses solutions. Il suffit de disposer de la bonne idée pour peut-être espérer se positionner à long terme comme le leader d’un nouveau marché !

Trouver un organisme de formation agréé SSCT
Les formations destinées aux entreprises pour lutter contre le stress au travail