Assurance moto : comment fonctionne le bonus/malus ?

Le bonus-malus, ou « clause de réduction-majoration » est obligatoirement inclus dans tout contrat d’assurance moto, pour les véhicules de plus de 80 cc, dans un but d’incitation à la prudence. Cette clause influe sur le montant de la cotisation d’une assurance, en fonction du comportement du conducteur.

Les variations d’une cotisation d’assurance moto résultent d’un coefficient plus ou moins élevé, défini par le nombre d’accidents dont l’assuré a été responsable au cours des précédentes années. En effet, si le conducteur du deux-roues n’est à l’origine d’aucun accident sur une période donnée, il bénéficie d’un bonus qui diminue le tarif de cotisation de son assurance auto. En revanche, si l’assuré provoque un accident, un malus lui est infligé, ce qui aura pour effet d’augmenter sa prime d’assurance. A noter que seuls les sinistres provoquant des répercussions sur le coefficient bonus-malus sont ceux pour lesquels la responsabilité totale ou partielle de l’assuré est engagée.

L’assurance auto surfe sur la vague High Tech
Assurance mutuelle : les Français sont satisfaits