Assurance habitation : quelles démarches effectuer lors d’une catastrophe naturelle ?

Suite à une catastrophe naturelle, le gouvernement peut décréter la prise de mesures par arrêté interministériel dans le Journal Officiel. Si votre logement a subi des dommages et que vous êtes locataire, voici les démarches à effectuer auprès de votre assurance habitation.

En ayant souscrit une assurance habitation multirisque en tant que locataire, vous êtes la plupart du temps assuré pour les parties closes et couvertes. En cas de sinistre, vous devez déclarer à votre assurance habitation les dommages subis sur le bien immobilier ainsi que sur vos biens mobiliers. Il est également préférable de prévenir au plus vite le propriétaire de votre logement ou le gérant de votre immeuble afin qu’il puisse également établir sa déclaration des sinistres. Votre assurance et la sienne se départageront ensuite les frais de dédommagement. Si des éléments de votre logement appartenant au propriétaire et non couverts par la garantie tempête ou catastrophe naturelle sont endommagés, c’est en principe à votre bailleur que revient le devoir de restaurer ces biens.

L’assurance auto surfe sur la vague High Tech
Assurance mutuelle : les Français sont satisfaits